Les bénéfices du projet

  • Imprimer cette Page

Faciliter les déplacements
et améliorer le cadre de vie des Aixois

Facilité dans les échanges autoroutiers

Dans le projet envisagé, la liaison depuis l’A51 (en arrivant de Venelles) vers l’A8 (en direction de Lyon) peut s’effectuer directement sans emprunter l’itinéraire actuel qui traverse le Jas-de-Bouffan via la route de Galice.

Fluidité et tranquillité dans les quartiers environnants

Avec la nouvelle bretelle, les véhicules circulant entre l’A51 (en arrivant de Venelles) vers l’A8 (en direction de Lyon) ne passent plus par la voirie urbaine. Le trafic local est donc allégé d’une part du trafic de transit entre les autoroutes, avec un impact positif sur la circulation dans le quartier du Jas-de-Bouffan : 3 700 véhicules/jour en moins en moyenne, à l’horizon 2025, dans le sens A51 Nord/A8 Ouest.

Sécurité pour la circulation automobile

Le projet permet à des milliers de véhicules d’éviter chaque jour les voies urbaines, plus direct, leur trajet est plus sûr. Soulagé d’une part du trafic de type autoroutier, en particulier les poids-lourd, le trafic local dans les quartiers gagne lui aussi en sécurité. L’aménagement de la nouvelle bretelle est accompagné du réaménagement, par le Pays d’Aix de la Métropole, du diffuseur d’Aix-Jas-de-Bouffan dans un objectif de sécurisation du trafic automobile.

Confort pour les piétons

Le projet inclut la démolition et la réhabilitation de la passerelle piétonne entre les quartiers d’Encagnane et du Jas-de-Bouffan, qui recevra un traitement architectural pour mieux s’intégrer dans son environnement.

Intégration paysagère

Le projet apporte un soin particulier à la conception architecturale de la nouvelle passerelle piétonne (en harmonie avec l’œuvre de Victor Vasarely), à l’esthétique du mur de soutènement construit pour la bretelle, et à l’insertion dans le paysage des nouveaux bassins de rétention (replantations d’arbres et de haies végétales).

Comments are closed.