Le projet d’aménagement

  • Imprimer cette Page

Répondre à l’augmentation continue du trafic dans le bassin d’Aix-en-Provence

Le projet fait partie d’un programme d’aménagement visant à améliorer les échanges entres les autoroutes A8 et A51. En arrivant du Nord par l’A51, il sera désormais possible de bifurquer directement sur l’A8 vers l’Ouest grâce à plusieurs aménagements.

 

L’A8 et l’A51 jouent localement le rôle de rocades Sud et Ouest d’Aix-en-Provence. Ce nœud autoroutier est donc un carrefour important pour les déplacements en Pays d’Aix, vers Marseille, le pôle d’activités d’Aix-en-Provence sur le secteur des Milles, la gare TGV de l’Arbois, l’aéroport de Marseille-Provence… C’est aussi l’échangeur emprunté pour des trajets longue distance entre les départements alpins et le littoral méditerranéen, le Sud-Ouest et le Sud-Est de la France, l’Espagne et l’Italie.

Actuellement, l’échangeur n’autorise que les mouvements entre l’A8 en provenance de Nice et l’A51 en direction de Gap ou Marseille. Les échanges entre l’A8 en provenance ou en direction de Lyon et l’A51 passent soit par des voies urbaines inadaptées à un tel trafic, (notamment la D64, route de Galice, traversant le quartier résidentiel du Jas-de-Bouffan), soit par un « aller-retour » sur une section de l’A8 chargée au niveau du pont de l’Arc.

Depuis de nombreuses années, la Ville d’Aix-en-Provence et la Communauté du Pays d’Aix (CPA, devenue Métropole Aix-Marseille Provence) sollicitent l’État pour réaliser le complément de l’échangeur A8/A51.

Le 28 août 2013, la CPA obtient du Ministère compétent un avis favorable sur sa demande de principe pour la réalisation d’une bretelle reliant l’A51 Nord à l’A8 Ouest.

En avril 2014 puis en décembre 2015, deux conventions d’un montant total de 13,8 M€ HT, sont signées entre la CPA et VINCI Autoroutes (réseau ASF), cette dernière étant missionnée pour réaliser les études, les procédures administratives et les travaux de création de la bretelle.

 

Comments are closed.